Amandine S., femme « sous emprise », condamnée pour avoir organisé l’assassinat de son ex-compagnon

Du 1er au 15 avril, la cour d’assises de Bobigny a jugé une tentative d’assassinat. Sept personnes ordinaires, impliquées à divers degrés, ont mis en place un scénario digne du grand banditisme. Ce dossier vertigineux et les responsabilités de chacun ont été restitués par le réquisitoire et les (...)

Voir la source sur (dalloz-actualite.fr - Actualité)

Haut de la page