Non-conformité totale de l’utilisation de la visioconférence sans accord des parties

Comme un air de déjà vu : l’utilisation de la visioconférence sans accord des parties devant les juridictions pénales porte une atteinte injustifiée aux droits de la défense en lire plus

Voir la source sur (dalloz-actualite.fr - Actualité)

Haut de la page