Précision sur la liberté religieuse et l’obligation de prêter serment

Est sans cause réelle et sérieuse le licenciement pour faute de l’agent de la RATP refusant de prêter serment en raison de ses convictions religieuses et proposant en substitut une autre formule d’engagement solennel compatible avec celles-ci. en lire (...)

Voir la source sur (dalloz-actualite.fr - Actualité)

Haut de la page