Procès pour abus de faiblesse de la « gourelle » d’un groupe de prière (partie II)

La semaine dernière, le tribunal correctionnel de Dijon (Côte-d’Or) se penchait sur les dérives sectaires d’un groupe de prière, constitué autour d’une gourelle (féminin de gourou) affirmant voir la vierge. Après quasiment deux décennies d’une instruction poussive et rocambolesque, « la petite servante » (...)

Voir la source sur (dalloz-actualite.fr - Actualité)

Haut de la page